SMS, appels, mails… Le démarchage concernant le compte personnel de formation (CPF) devrait être bientôt interdit. Un amendement sera déposé prochainement au projet de loi de finances (PLF), a indiqué
le ministère du Travail au Parisien, ce lundi.

« Il s’agit de s’inspirer de la loi mise en place après les abus constatés dans le cadre de la rénovation énergétique, qui interdit tout démarchage téléphonique », a expliqué le cabinet de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, au Parisien.

Des centres d’appels en Afrique

Depuis plusieurs mois, certains Français sont assaillis par des SMS, des e-mails ou des appels, les invitant à souscrire à une formation grâce au compte personnel de formation (CPF), parfois plusieurs fois par semaine. Selon nos confrères, ces sollicitations viennent de centres d’appels situés en Afrique subsaharienne ou en Israël, sous-traitants de centres de formation.

Crée il y a deux ans, le CPF permet aux salariés, aux agents publics ou aux demandeurs d’emploi ayant travaillé, d’acquérir des droits à la formation utilisables tout au long de leur vie professionnelle. Chaque année, ces droits sont crédités automatiquement en euros, et non plus en heures, permettant aux salariés de choisir une formation, sans avoir à demander l’accord de leurs employeurs.

Une mise en garde du gouvernement

Mais ces tentatives d’arnaques sont telles que le gouvernement a publié un communiqué, la semaine dernière, mettant en garde les utilisateurs. Selon Le Parisien, certaines plateformes achètent des fichiers téléphoniques sur le Dark Web et les revendent aux centres de formation.

« Soyez attentifs aux tentatives d’arnaques pour dérober vos crédits CPF et n’y donnez pas suite. Le site cybermalveillance.gouv.fr recueille les témoignages et rappelle que ni la Caisse des Dépôts, ni Pôle emploi, ni le ministère du Travail n’effectuent la moindre démarche téléphonique au sujet du CPF », peut-on lire sur le site service-public.  « Les petits malins et les filous ont en effet flairé l’énorme marché. En argent sonnant et trébuchant, les 38 millions de comptes CPF représentent un coquet pactole d’environ 53 milliards d’euros épargnés et gérés par la Caisse des dépôts », écrivent nos confrères du Parisien.

Compte personnel de formation : Le démarchage téléphonique va être bientôt interdit
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here