A l’inverse de l’Autriche, la majorité présidentielle « ne souhaite pas » un reconfinement des Français non vaccinés contre
le coronavirus, même si « toutes les hypothèses sont sur la table », a indiqué le patron des députés LREM,
Christophe Castaner, ce lundi.

« Nous ne le souhaitons pas, et nous devons tout faire pour empêcher que nous ayons besoin d’aggraver les moyens de protection des Français », a souligné lundi le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale sur France 2 où il était interrogé sur ce reconfinement d’une partie de la population autrichienne.

Plus de 600.000 rendez-vous

« Une dizaine de pays européens connaissent une tension extrêmement forte sur ce sujet avec une reprise épidémique, et la France n’est pas à l’abri d’une nouvelle vague », a-t-il ajouté. Pourrait-il donc y avoir à terme un nouveau confinement en France, hypothèse qui reste d’actualité selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ?

« L’objectif, et la méthode que nous avons tenue, c’est celle de la vaccination et du rappel », a souligné Christophe Castaner en précisant que « 620.000 rendez-vous » ont été pris en ce sens depuis la dernière allocution d’Emmanuel Macron début novembre.

Confinement pour les non-vaccinés en Autriche

Mais « toutes les hypothèses sont sur la table car nous sommes face à un virus qui nous surprend et peut encore nous surprendre », a-t-il rappelé.

L’Autriche confine depuis lundi les personnes non vaccinées ou qui n’ont pas contracté récemment le Covid-19, une première dans l’UE qui vise à endiguer le nombre record de nouveaux cas. Environ 65 % de la population a un schéma vaccinal complet en Autriche, un chiffre légèrement inférieur à la moyenne européenne de 67 % et loin de pays comme la France (75 %).

Coronavirus : La majorité présidentielle « ne souhaite pas » reconfiner les non-vaccinés, affirme Christophe Castaner
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here