Saturday, June 12, 2021
Home Breaking La fonte des glaciers du globe s’accélère, en vingt ans ils ont...
La fonte des glaciers du globe s’accélère, en vingt ans ils ont perdu 4 % de leur volume

La fonte des glaciers du globe s’accélère, en vingt ans ils ont perdu 4 % de leur volume

8
0

Dans les Alpes, au cours des deux dernières décennies, les glaciers - ici celui d'Argentière - ont perdu un tiers de leur volume.

Dans les Alpes, au cours des deux dernières décennies, les glaciers – ici celui d’Argentière – ont perdu un tiers de leur volume. — KONRAD K. / SIPA
  • Une nouvelle étude montre que la fonte des 220.000 glaciers du globe s’est accélérée au cours des vingt dernières années, perdant au total 4 % de leur masse.
  • Ils ont perdu 267 milliards de tonnes de glace en moyenne par an.
  • Les glaciers des Alpes, parmi les plus touchés, ont perdu en vingt ans un tiers de leur masse.

La fonte des glaciers est un des symptômes clairement identifié du
réchauffement climatique, une conséquence visible de l’impact des émissions de gaz à effet de serre. Si, par endroits, les spécialistes ont pu observer la diminution de ces couches de neige accumulées au fil des décennies, il était plus difficile d’avoir une vision globale de
cette fonte au niveau du globe, certains glaciers comme ceux du Canada faisant la taille de la Corse.

Grâce aux images satellites, et à une nouvelle méthode de calcul, une équipe internationale vient d’en dresser une cartographie complète sur l’ensemble des deux dernières années. Et c’est loin d’être réjouissant. « C’est comme s’il y avait une couche de glace de 60 cm qui recouvrait la France métropolitaine et qui fondait chaque année », met en perspective Etienne Berthier, glaciologue au sein du Laboratoire toulousain d’études en géophysique et océanographie spatiales, l’un des coauteurs d’une
étude parue récemment dans Nature.

« La surprise c’est la vitesse de l’accélération »

Au total, chaque année depuis vingt ans, les 220.000 glaciers recensés à travers le monde perdent en moyenne 267 milliards de tonnes de glace. « La perte cumulée entre 2000 et fin 2019 correspond à 4 % du volume total des glaciers, c’est beaucoup. Nous nous attendions à cette perte de masse mais la surprise c’est la vitesse de l’accélération, nous ne pensions pas qu’elle serait aussi forte », insiste le chercheur.

Our new observations will allow to better constrain projections of the future evolution of glaciers, their contribution to rising sea level and to water resources. (12/n) pic.twitter.com/w2Y3WW2lhp

— Etienne Berthier (@EtienneBerthie2) April 28, 2021

Si entre 2000 et 2004, cette masse atteignait 227 milliards de tonnes, entre 2015 et 2019, ce rythme est en effet passé à 298 milliards de tonnes.

Un tiers des glaciers des Alpes en moins

Avec des zones plus touchées que d’autres. En particulier en Islande, en Alaska ou encore dans les Alpes. Entre 2000 et fin 2019, les glaciers de ce dernier massif ont ainsi perdu 33 % de leur volume. Leur épaisseur moyenne est aujourd’hui de 61 mètres, soit 20 mètres de moins qu’il y a 20 ans.

Un recul qui n’est pas sans conséquence dans certaines zones comme l’Asie centrale ou les Andes où ces réservoirs d’eau jouent un rôle crucial l’été. L’étude montre aussi que dans une région autour de l’Atlantique nord, qui comprend l’est du Groenland, l’Islande et la Scandinavie, la perte de masse s’est légèrement ralentie, mais si elle a été importante. « Cela tranche avec le paysage global d’accélération. On l’explique par une augmentation des précipitations, sous forme de neige accumulée en altitude, qui est venue compenser un peu l’augmentation de la température. Il ne faut pas croire que ces glaciers se remplument, ils continuent de perdre de la masse », conclut Etienne Berthier.

La fonte des glaciers du globe s’accélère, en vingt ans ils ont perdu 4 % de leur volume
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here