Sunday, September 19, 2021
Home Breaking Loire-Atlantique : Plus de 70 animaux évacués d’une ferme, une quinzaine de...
Loire-Atlantique : Plus de 70 animaux évacués d’une ferme, une quinzaine de cadavre découverts

Loire-Atlantique : Plus de 70 animaux évacués d’une ferme, une quinzaine de cadavre découverts

32
0

Un cadavre de cheval découvert samedi sur la commune de La Roche-Blanche en Loire-Atlantique.

Un cadavre de cheval découvert samedi sur la commune de La Roche-Blanche en Loire-Atlantique. — Urgence maltraitance animale
  • Des chevaux, chiens, volailles, chèvres ou lapins dénutris ont été sauvés.
  • Des chevaux et chiens morts depuis plusieurs semaines ont aussi été découverts.
  • Les animaux recueillis seront soignés puis proposés à l’adoption.

L’association Urgence maltraitance animale, qui a piloté l’évacuation aux côtés de la gendarmerie, évoque une « intervention exceptionnelle, impressionnante émotionnellement ». Plus de 70 animaux en manque flagrant de soins ont été récupérés samedi dans la ferme d’un particulier située sur la commune de
La Roche-Blanche, près d’Ancenis en
Loire-Atlantique.

Des chevaux, poneys, chiens, chèvres, mais aussi lapins, canards, poules, coqs, perruches ont été recueillis. « La plupart étaient comme livrés à eux-mêmes, au milieu d’excréments. Certains semblaient nourris de manière aléatoire ou inadaptée. D’autres étaient effrayés par les humains. Le propriétaire ne s’en occupait plus », explique Hélène, bénévole enquêtrice de l’association. Les animaux ont été confiés à des familles d’accueil. Ils seront proposés à l’adoption après avoir « repris des forces » et subit des examens vétérinaires.

Le propriétaire était « dépassé »

D’autres pensionnaires de la ferme n’auront pas cette chance. Entre 12 et 15 cadavres de chevaux et chiens ont en effet été découverts sur les lieux. « Des squelettes de chevaux, à l’air libre. Un chien mort dans sa niche », commente la bénévole, choquée.

Le propriétaire, âgé de près de 70 ans, ne s’est pas opposé à l’intervention effectuée en présence des gendarmes, à la suite d’un signalement. « Il a reconnu avoir été dépassé, sans donner d’explications précises », indique Hélène, laquelle évoque l’hypothèse de « négligences » davantage que de sévices volontaires.

Deux plaintes ont été déposées contre lui. Il risque a minima une interdiction de posséder des animaux et le remboursement des frais vétérinaires engagés.

L’association Urgence maltraitance animale reçoit chaque année entre 1.000 et 1.500 dénonciations de mauvais traitements en Loire-Atlantique. « Moins de la moitié des signalements sont avérés. Mais c’était déjà beaucoup », relève la bénévole. Affaiblie par la crise économique et les interdictions d’organiser des événements, elle en appelle aux « soutiens financiers et humains » pour remplir ses missions.

Loire-Atlantique : Plus de 70 animaux évacués d’une ferme, une quinzaine de cadavre découverts
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here