Friday, July 30, 2021
Home Breaking Russie : Un avion transportant 28 personnes ne répond plus
Russie : Un avion transportant 28 personnes ne répond plus

Russie : Un avion transportant 28 personnes ne répond plus

8
0

Un avion en Russie (illustration).

Un avion en Russie (illustration). — Sergei Malgavko/TASS/Sipa USA/SI

Le pire des scénarios semble à présent se dessiner. Alors que la Russie avait perdu tout contact avec un
avion dans l’est du pays ce mardi, les secouristes ont retrouvé des débris de l’Antonov An-28 dans la péninsule du Kamtchatka, en Extrême-Orient, a annoncé l’agence aérienne russe. L’appareil transportait à son bord 28 passagers, ont indiqué mardi des agences d’information russes citant les services de sécurité nationaux.

« L’opération de sauvetage est menée à l’aide d’équipements spéciaux, un véhicule tout-terrain avec 26 secouristes », a indiqué Rosaviatsia précisant que le travail des sauveteurs « est difficile » en raison de la géographie des lieux. Les débris ont été retrouvés à « environ 4 à 5 km » de l’aéroport de Palana, le long des côtes de la mer d’Okhotsk sans préciser si c’était dans la mer ou non. Une partie du fuselage se trouve à terre et « la seconde partie a été repérée en mer à environ 4 km de la côte », a précisé le service de presse de la marine russe, cité par l’agence de presse Interfax.

Six membres d’équipage et deux enfants

L’appareil effectuait la liaison entre Petropavlovsk-Kamchatsky et Palana, dans la péninsule du Kamchatka, lorsqu’il a cessé d’émettre ses signaux de reconnaissance, ont expliqué les agences Interfax et RIA Novosti. L’avion aurait dû atterrir à 15h50 (05h50 GMT).

Parmi les 28 personnes à bord se trouvent 6 membres d’équipage et un ou deux enfants. Deux hélicoptères ont été mobilisés pour rechercher l’appareil. L’Antonov était opéré par une petite compagnie locale du Kamtchatka, immense péninsule très peu peuplée de l’extrême est de la Russie.

De nombreux précédents accidents

La Russie a longtemps souffert d’une mauvaise réputation quant à la sécurité aérienne. Une mauvaise maintenance technique et des règles de sécurité manquant de rigueur ont durablement marqué le secteur aéronautique russe. Le dernier accident grave date de mai 2019 avec l’atterrissage forcé d’un Sukhoi Superjet de la compagnie nationale Aeroflot qui avait pris feu sur la piste d’un aéroport de Moscou, tuant 41 personnes.

En février 2018, un AN-148 de Saratov Airlines s’était écrasé peu après son décollage près de Moscou, tuant les 71 personnes à bord. Une enquête avait déterminé qu’une erreur humaine était à l’origine de l’accident. Le transport aérien est de plus soumis à des conditions de vol souvent difficiles dans les régions reculées de l’Arctique et de l’Extrême-Orient.

Russie : Un avion transportant 28 personnes ne répond plus
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here