Sunday, August 1, 2021
Home Breaking Suisse : Marcel Rémy, doyen des alpinistes helvétiques, continue l’escalade à 98...
Suisse : Marcel Rémy, doyen des alpinistes helvétiques, continue l’escalade à 98 ans

Suisse : Marcel Rémy, doyen des alpinistes helvétiques, continue l’escalade à 98 ans

24
0
L’alpiniste Marcel Rémy continue l’escalade à 98 ans — 20 Minutes

Sur la paroi du mur d’escalade, les gestes sont sûrs et précis. Ils ne révèlent rien de l’âge de celui qui les exécute. A 98 ans, le Suisse Marcel Rémy réussit l’exploit de grimper encore chaque semaine, faisant l’admiration du monde de
l’escalade.

Le rendez-vous est devenu un rituel : les lundis matin, Marcel arrive au volant de sa vieille Toyota et retrouve l’un de ses fils, Claude, à la salle d’escalade de Villeneuve, l’une des plus grandes de Suisse, au-dessus d’un centre commercial. Là, il enfile lentement ses chaussons d’escalade et son baudrier et, après avoir repéré la première ascension qu’il doit entreprendre, se lance sans hésitation à l’assaut du grand mur d’escalade intérieur.

Se maintenir en forme

« Ça me donne beaucoup de plaisir parce qu’il faut travailler, réfléchir, se dépasser, c’est ce qui me convient », expliquait-il lundi dernier entre ses deux escalades matinales. « Je viens pour ma santé, c’est la première chose, je continue pour les muscles car j’ai remarqué très souvent que si on arrête pendant quinze jours – trois semaines, on a beaucoup plus de peine pour repartir, il vaut mieux venir fréquemment. »

L’escalade a toujours eu une part essentielle dans la vie de Marcel Rémy. Bercé enfant par les histoires de la montagne, il n’a de cesse d’aller la découvrir et les Alpes deviendront son terrain de jeu. Ouvrier aux chemins de fer suisses, il passe tout son temps libre en montagne où, rapidement, il emmènera ses deux fils.

Une résistance à l’effort

« C’était un papa vraiment très dur, avec lui c’était marche ou crève, quelles que soient les conditions », se souvient son aîné, 68 ans. Mais malgré sa rudesse, il saura transmettre sa passion : Claude et son frère Yves, 65 ans, sont devenus des stars du monde de l’escalade.

Dans la salle de Villeneuve, c’est maintenant Claude qui conseille son père, avant sa deuxième ascension du jour. « C’est un caractère bien trempé (…), il est très résistant à l’effort », commente Claude, admiratif. « Quand ils le voient, les gens n’imaginent pas du tout son âge (…) et il n’y a aucun doute qu’il soulève une très grande admiration dans toutes les couches d’âge, même chez les très jeunes ».

Le « Miroir de l’Argentine » à 94 ans

S’il grimpe désormais plutôt en salle, Marcel Rémy faisait encore récemment des sorties en montagne. En 2017, à 94 ans passés, il a ainsi vaincu un haut lieu de l’escalade suisse qu’il connaissait bien : le « Miroir de l’Argentine » et ses 500 mètres de paroi calcaire. Et pour le moment, il ne se voit pas arrêter. « Si j’ai le bonheur de vivre encore et d’être bien, pourquoi pas continuer ? »

Suisse : Marcel Rémy, doyen des alpinistes helvétiques, continue l’escalade à 98 ans
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here