Saturday, September 18, 2021
Home Breaking Val-de-Marne : « Quand les œuvres sont dans la rue, elles sont...
Val-de-Marne : « Quand les œuvres sont dans la rue, elles sont à la portée de tous »

Val-de-Marne : « Quand les œuvres sont dans la rue, elles sont à la portée de tous »

16
0

Fresque de Tim Marsh à Villeneuve-Saint-Georges

Fresque de Tim Marsh à Villeneuve-Saint-Georges — Agence GLV
  • Les street artistes Tim Marsh, Dingo Loco et Anna Conda investissent jusqu’au 15 août les quartiers du Plateau et Sellier au grand bonheur des habitants.
  • Trois fresques murales sont réalisées du 19 juillet au 16 août 2021.
  • ​Des ateliers d’initiation au street art ont été organisés tous les week-ends au cours du projet.

Des fresques grandes comme des immeubles. Cet été, les murs de la commune de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) se parent de nouvelles couleurs avec la réalisation de trois œuvres inédites. Dans le cadre des projets Déambul’art et le musée sur les murs, les street artistes Tim Marsh, Dingo Loco et Anna Conda investissent jusqu’au 15 août les quartiers du Plateau et Sellier au grand bonheur des habitants.

Les deux premières fresques sont déjà terminées : un gorille dansant multicolore et un bouquet de roses sur un fond en damier sont désormais visibles depuis les fenêtres du quartier. Quant à la dernière œuvre, effectuée par Anna Conda au quartier Sellier, le mystère reste entier jusqu’à ce week-end. « L’artiste préfère garder la surprise », explique Romain Orhant, membre de l’agence GLV, spécialisée dans les projets culturels de street art.

Des œuvres soumises au vote des habitants

« L’initiative est née de la collaboration de trois acteurs, résume Romain Orhant. Nous avons travaillé avec la mairie de Villeneuve-Saint-Georges, qui a notamment apporté un soutien logistique, ainsi qu’avec le bailleur social Valophis Habitat », propriétaire des murs transformés en toiles de peintures, sans oublier le soutien financier de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles).

Phénomène rare, ce projet socioculturel s’est effectué avec la collaboration des Villeneuvois, chaque artiste proposant deux maquettes différentes au vote des habitants. Une initiative qui fait également l’objet d’ateliers d’initiation au street art tous les week-ends. Quant à la fin des travaux, une journée de festivités est prévue : « Il y aura de l’animation ce samedi, se réjouit Marie Destro, chargée de projets patrimoniaux et culturels à la mairie de Villeneuve-Saint-Georges. Le projet “musée sur les murs” dans lequel s’inscrit Déambul’art s’associe au service jeunesse pour les festivités de l’été à Villeneuve. »

Les roses de la fresque murale de Dingo Loco à Villeneuve-Saint-Georges
Les roses de la fresque murale de Dingo Loco à Villeneuve-Saint-Georges – Agence GLV

26 œuvres disséminées dans la commune

« Notre ville se transforme complètement » confirme de son côté Marie Destro, chargée de projets patrimoniaux et culturels à la mairie de Villeneuve-Saint-Georges. Avec ces trois dernières fresques, la commune totalisera 26 œuvres disséminées dans ses rues, dont le parcours virtuel est disponible sur le site
tourisme-valdemarne. « Quand les œuvres sont dans la rue, elles sont à la portée de tous, c’est ce que l’on souhaite mettre en avant, l’idée d’un musée sur les murs », confirme la chargée de projets.

« On avait déjà mené des initiatives similaires les années précédentes avec le même collectif d’artistes », se souvient Vanille La Roche, du bailleur Valophis. « Cela améliore le cadre de vie dans ces quartiers et fait intervenir des artistes avec une connaissance du territoire, qui développent des liens avec les habitants. » Quant aux retours sur le résultat de ce musée à ciel ouvert, les nouvelles sont bonnes d’après Marie Destro : « Si l’on écoutait les habitants, tous les murs de la ville seraient peints ! »

Val-de-Marne : « Quand les œuvres sont dans la rue, elles sont à la portée de tous »
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here