Saturday, June 19, 2021
Home Breaking Violences sexuelles sur mineurs : Le texte « va améliorer la situation...
Violences sexuelles sur mineurs : Le texte « va améliorer la situation », estime Eric Dupond-Moretti

Violences sexuelles sur mineurs : Le texte « va améliorer la situation », estime Eric Dupond-Moretti

22
0

Le garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti.

Le garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti. — NICOLAS MESSYASZ

La proposition de loi visant à renforcer la protection des mineurs contre
les violences sexuelles, débattue ce lundi après-midi à l’Assemblée nationale, va « améliorer la situation des enfants », a estimé
le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, ce lundi.

« Il était temps maintenant que les choses se disent et de ce point de vue, c’est une révolution en ce sens qu’autrefois un certain nombre de ces faits étaient cachés », a déclaré le garde des Sceaux lors d’une visite avec le secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance, Adrien Taquet, aux professionnels du Centre de victimologie pour mineurs (CVM) de l’Hôtel Dieu à Paris.

« La honte a changé de camp »

« La révolution culturelle, c’est qu’on parle de ces choses aujourd’hui et je pense que la honte a changé de camp, à l’évidence. Et c’est très bien comme ça », a-t-il poursuivi. Les professionnels accueillent avec satisfaction et soulagement cette évolution législative : « C’est un changement de langage, de culture, et on espère une vraie culture de la prévention », selon Mélanie Dupont, psychologue et présidente de l’association CVM.

« Ça va changer les postures des victimes qui avaient peur de ne pas être reconnues comme telles », a renchéri une pédiatre légiste.

Les enfants « mieux entendus »

Le fait de ne plus s’interroger sur le consentement, va « permettre aux enfants d’être mieux entendus », assure encore cette professionnelle qui recueille, chaque année dans cette structure, la parole de « 180 à 200 enfants victimes de violences sexuelles ou physiques ».

Reste la question de la sensibilisation de tous les professionnels (médecins, forces de l’ordre, éducation nationale…) à ces questions : « On rêverait que tous ces outils (tutoriels, etc.) soient diffusés à destination des élèves », indique Mélanie Dupont. Adrien Taquet a rappelé son engagement, avec le ministère de l’Education nationale, pour honorer « la commande du président de la République d’installer dès la rentrée prochaine un repérage systématique des violences » subies par un enfant.

Violences sexuelles sur mineurs : Le texte « va améliorer la situation », estime Eric Dupond-Moretti
Source:
Source 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here